Open Source French Drone Identification

C’était juste pour vérifier…
Le CH340C a un oscillateur intégré (d’où le quartz X1 qui n’est pas soudé)

Si tu as un usb serial qui traine tu peux essayer en faisant le cablâge avec les connecteurs de servo.
GPIO0 à la masse et liaison Tx/Rx (en 3.3v)

bon finalement j’ai laissé tomber l’arduino ide et avec platformio j’ai buildé et chargé le code dans le board… il me crée bien un réseau wifi ILLEGAL_DRONE_AP et je voulais le tester avec le code de la gendarmerie…
Là j’ai un problème à l’exécution :
Traceback (most recent call last):
File “main.py”, line 20, in
from lib.sh.sh import airmon_ng, service
ImportError: cannot import name ‘airmon_ng’ from ‘lib.sh.sh’ (/data/windows/lib/sh/sh.py)

???
j’ai essayé de chercher avec pip3 mais il ne connais pas airmon_ng

J’en ai un que j’ai utilisé l’autre jour pour flasher un GPS BN 220, mais il est en 5 V. Il y a bien une sortie 3,3 V sur la carte, mais par sécurité, j’ai préféré en commander un commutable 3,3 / 5 V ( https://fr.shopping.rakuten.com/offer/buy/4214407874/usb-a-ttl-ft232rl-ftdi-serue-adaptateur-convertisseur-module-pour-arduino-3-3v-5v-magideal.html ).

Comme j’ai commandé des connecteurs 8 broches pour CI, avec les AMS 1117 et des résistances CMS pour faire mes CI permettant de pluger l’ESP-01 de mes modules de signalement récupérant le signal GPS de mes Naza ou BN 220 (en utilisant ses schémas : Open Source French Drone Identification ) , je vais faire une petite platine de programmation directement relié au FTDI. Comme ça, pas d’erreur possible (hormis le pluger dans le mauvais sens) puisque ce sera exclusivement dédié à la programmation des ESP-01. Pour 3,77 €, c’est pas la mer à boire et un jour, un manque d’attention, et hop, on se trompe et on crame tout. Donc, un module de programmation dédié sera plus sécurisant. Plus qu’a attendre tout ça et me remettre au travail. De toute façon, pour l’instant comme tout a est enregistré sur AlphaTango avant le 29/06, j’ai jusqu’à la fin de l’année avant d’avoir l’obligation d’avoir des modules électroniques

Merci pour ton aide :+1:

Si on choisit un module LILYGO® TTGO T-Beam Module Bluetooth sans fil WiFi 433/470/868 / 915MHz ESP32 GPS NEO-M8N SMA Support LORA 32 avec support 18650 Batterie
Il est autonome et se programme directement via une micro usb. on peut aussi pour 3/4€ de plus avoir un écran oled pour débugger… ou tracker une autre balise :slight_smile:
RAPPEL : il suffit d’un module par groupe. le même module peut servir pour tous vos multis… j’en ai pris 2 car j’ai aussi des avions et ce n’est pas le même groupe…

Oui, tout à fait, une fois toutes les bonnes librairies intégrées à Arduino, ça se programme facilement, mais c’est gros et lourd avec sa batterie LiFe 18650. Sur le mien, j’ai d’ailleurs viré le support, et il faut compter 25 € le module. Il y a une antenne qui fait ch…r en plus. Sur un modèle ne possédant pas de GPS, c’est une bonne alternative.
Depuis les développements faits sur ESP-01, j’avoue que je suis plus tenté par une solution plus petite, plus légère, bien moins chère si on a une machine avec GPS. Mais de toute façon, il en faut pour tout les goûts, et c’est ce qui est bien sur ce post, on trouve plusieurs alternatives en fonction de ses besoins et envies :wink:

C’est un peu plus compliqué que ça en fait :thinking:

J’ai passé un peu de temps a étudier l’autre jour les textes pour éviter les erreurs, qui peuvent coûter 135 € et la saisie du matériel. Il faut donc un module par groupe que l’on possède et fait voler, bien sur.
Pour rappel :

  • Groupe 1 : aérostat captif / aéromodèle de vol circulaire / aéromodèle de vol libre / montgolfière
  • Groupe 2 : planeur, aile (non motorisé) / dirigeable / parachute, parapente / aéronef à ailes battantes
  • Groupe 3 : hélicoptère / multirotors / convertible / combiné / paramoteur / autogire
  • Groupe 4 : avion, aile, planeur (motorisé)

, mais aussi dans une même catégorie de poids (800 gr à 2 kg / 2 kg à 4 kg / 4 kg à 25 kg / 25 kg à 150 kg / plus de 150 kg) et appartenant au même propriétaire enregistré sur Alpha Tango (AT).

En clair, si on un multirotor ou hélico de 1999 gr et un autre de 2001 gr, il faut deux modules avec des codes différents. Si on a en plus, un avion de 2689 gr, il faut un troisième module, et un quatrième si on a un planeur de 3672 gr. Par contre, si on aussi un motoplaneur de 2578 gr, on pourra utiliser le même module que pour l’avion (même groupe et catégorie de masse), pour autant que l’appareil soit enregistré au nom de la même personne sur AT.
Si c’est un appareil “partagé” par exemple, si c’est A qui est déclaré propriétaire sur AT et qu’il a un autre appareil de même groupe et de même catégorie de poids, il pourra utilisé son module. Si c’est B qui en est le propriétaire et qu’il n’a pas d’appareil de même catégorie et de même poids enregistré sur AT, il lui faut un module pour cet appareil.
Il y a aussi possibilité de n’avoir qu’un seul module que l’on reprogramme en fonction du modèle que l’on utilise. Solution économique, mais contraignante.

Perso, si j’arrive a programmer l’ESP01 (il n’y a pas de raison quand j’aurai le bon programmeur !), il va y avoir un ESP01 à demeure intégré dans chaque machine équipé d’un GPS (récupération des données via MSP, ou TX du GPS Naza) et pour celles qui n’ont pas de GPS, je vais rajouter un GPS BN-220 connecté à l’ESP01. Ce sera léger et pas cher. Je connecte sur une voie libre du récepteur ou du Naza pour récupérer le 5 V (au pire, je rajoute un petit régulateur si je veux passer en direct) et comme cela, je suis sur de ne pas l’oublier ou me tracasser la tête avec la charge du 18650.

En effet :slight_smile: ,il y a également une solution intermédiaire basé sur un “ESP8266 D1 mini” à peine + gros qu’un BN180 qui dispose d’une alimentation en 5V et d’un connecteur micro USB de programmation :


Pour lequel j’ai ajouté un buzzer :

  • Tick = phase de recherche de satellites
    
  • Beep = un satellite de +
    
  • Beep Beep Beep = enregistrement des coordonnées de départ
    

image

2 Likes

Clairement, c’est effectivement une très bonne alternative :+1:

  • Pas besoin de faire de CI avec un AMS 1117 et de résistances pour adapter le 5 V avec le 3,3 V.
  • Pas besoin d’avoir un module pour le programmer.
  • Je pense que si il marche avec un BN 180, il marche aussi avec un BN 220 et peut aussi récupérer le signal d’un GPS Naza, voir celui qui se trouve sur un port MSP ?
  • C’est pas beaucoup plus gros que l’ESP01, ni vraiment plus cher.

Ça me tente bien aussi ton module, et j’ai des buzzer 5V en rab en plus.

Pour bien comprendre, on l’alimente sur les ports 15 (GND) et USB (5V). Avec ses mêmes ports, on alimente le GPS si il n’est pas déjà alimenté (auquel cas, je pense que l’on relie quand même la masse).

  • Par contre, le TX du GPS , c’est le 21 (GPIO3) ou 20 (GPIO5) ?
  • Le RX du GPS, c’est le 22 (GPIO1) ou 19 (GPIO4)?
  • La masse du buzzer aussi sur le 15 (GND), ça me semble évident
  • Le plus du buzzer par contre, je ne sais pas du tout sur quel GPIO on le connecte. Est-ce le 18 (GPIO0) ?

Dernier point, comme il y a plein de modèles d’ESP 8266 sous Arduino, tu choisis lequel ?

Merci aussi pour ton investissement qui permet de proposer encore une autre alternative :wink:

  1. BN180 ou BN220 pas de problème
  2. Avec un port MSP -> https://github.com/f5soh/balise_MSP/blob/master/balise_MSP.ino ligne 48 :

//ESP8266 D1 mini
#define MSP_RX_PIN 4 // D2 avec pin Tx du port MSP (FC)
#define MSP_TX_PIN 5 // D1 avec pin Rx du port MSP (FC)

Pour bien comprendre, on l’alimente sur les ports 15 (GND) et USB (5V). Avec ses mêmes ports, on alimente le GPS si il n’est pas déjà alimenté (auquel cas, je pense que l’on relie quand même la masse).
-> Avec le Buzzer en plus

Par contre, le TX du GPS , c’est le 21 (GPIO3) ou 20 (GPIO5) ? ->TX = GPIO5 connecté à D1
Le RX du GPS, c’est le 22 (GPIO1) ou 19 (GPIO4)?-> RX = GPIO4 connecté à D2
La masse du buzzer aussi sur le 15 (GND), ça me semble évident
Le plus du buzzer par contre, je ne sais pas du tout sur quel GPIO on le connecte. Est-ce le 18 (GPIO0) ? ->connecté à D3
Les ports des circuits ESP8266 D1 mini sont libellés D1 D2 … , j’ai utilisé celui-ci : https://www.amazon.fr/AZDelivery-D1-Mini-développement-compatible/dp/B01N9RXGHY/ref=ya_od_pd_dx_mr_1/260-5098955-1187247?_encoding=UTF8&pd_rd_i=B01N9RXGHY&pd_rd_r=0633054d-1e28-40c6-8be0-7cd089d8ccba&pd_rd_w=GMmga&pd_rd_wg=Xbw3u&psc=1&refRID=8BRJG0G79FQ6A7907B4T
ou là https://www.az-delivery.com/fr/products/d1-mini

Autre présentation

1 Like

Merci pour tes réponses complètes :+1:
On n’a plus d’excuses pour mal connecter le module. Tout est très clair maintenant.

Il reste juste une petite question en stand-by, tu choisis quelle carte de programmation dans Arduino ?

Generic ESP8266 Module ou Wemos D1 pour bénéficier des 4Mb de flash mais pas utile ici.

1 Like

Merci pour ta réponse :wink:

Bonjour
il est conseillé a ce que j’ai pu comprendre qu’il fallait utiliser la carte "carte TTGO T-BEAM v1.0 voir v1.1 "
il y a une petite soeur qui est sorti moins cher cher le grand marchant chinois .
(( # T-call V1.3 TTGO ESP32 Module sans fil antenne GPRS carte SIM carte SIM800L nouveau ))

Ce module serait il bon et recommandé ou il vaut mieux rester sur la version 1.1 ?

Merci pour le retour .
Avez vous été signer la pétition contre cette loi débile ?

Une carte avec un récepteur GPS (TTGO T-BEAM) est bien plus appropriée pour notre utilisation. :slightly_smiling_face:

Non, pas au courant :thinking:
Si tu peux nous donner le lien, je signe volontiers, bien qu’avec les C…nards qui nous dirigent, je ne crois guère à une amélioration des choses. Il suffit de voir la loi sur les limitations à 80 km/h.
Mais bon, qui ne tente rien n’à rien…

ok d’accord … je pensais qu’elle était exactement pareille sauf avec de petites amélioration …

je vais relire le fil de bout en bout et essayer de comprendre les modification qu’il y a eu en coure de route afin d’aller a l’essentiel " le résultat final "

comme vous pouvez le voir les français ne se battent pas pour défendre leurs droits ni leur pain .

Les usa avec seulement 50 000 manifestants ont réussi a stopper cette loi aussi .
je suis en relation avec un modéliste sur place , il n’arrive pas a comprendre que nous français nous nous laissons faire ainsi .

des milliers de retraités vont rester chez eux , donner leurs avions car pour eux il leur est impossible de sortir ce module pour chacune des catégories qu’ils possèdent .

de mon coté j’ai commencé a revendre 50% de mon matériel .
Je vais tenter le module Arduino .
Si j’y arrive je garderais le reste sinon les autres 50% suivront les premiers et je resterais dans le jardin a faire des économies …

2 Likes

Question d’ordre légal.

Dans l’arrêté du du 27 Décembre, il est stipulé
“II. – Le dispositif de signalement électronique ou numérique mentionné à l’alinéa premier de l’article L. 34-9-2 et à l’article R. 20-29-2 du code des postes et des communications électroniques est programmé au cours de sa production et ne dispose d’aucune possibilité de modification de ses réglages par un tiers pour les champs identifiés comme obligatoires dans le présent arrêté.”

Or si le code source est public, j’ai le sentiment que c’est en contradiction avec cette partie du texte, car il est alors possible de modifier le code pour changer l’identifiant et reprogrammer le DES en qques secondes.
A un moment donnée, c’est surement au détenteur du trigramme constructeur qu’on demandera des comptes!
"Art. 4. – Chaque constructeur s’assure de l’unicité de l’identifiant électronique de l’aéronef ou du dispositif de signalement électronique ou numérique et le communique au propriétaire de l’aéronef circulant sans personne à bord qui l’enregistre conformément aux dispositions de l’article R. 114-2 du code de l’aviation civile."

Il devra donc maintenir un base exacte de sa production et des détenteurs des systèmes qui ont été produit. Si le code et la plateforme sont ouvert et qu’il n’y a pas de protection du code, ça me semble très limite.

En fait on est à la fois le constructeur et le propriétaire…
De plus l’unicité est assuré de fait par Alpha-Tango quand on déclare l’identifiant sur le site. (y’a pas d’autre moyen vu que la base n’est pas publique).
Quand j’ai fait la demande de trigramme la semaine dernière, il m’ont demandé si j’allai bien fabriquer le module et comment… Donc ils en connaissent les caractéristiques.

L’aspect modification est simplement pour éviter qu’on puisse changer dynamiquement d’identifiant ou activé/désactivé l’envoie en vol.

Le fait que le code source soit publique n’impacte en rien ! Les autres constructeurs, qui ont un code source privé, doivent aussi flasher leurs cartes pour rentrer l’identifiant dans le module… donc c’est pareil. ça change rien. C’est juste que si tu programmes ta carte, c’est toi le constructeur et toi le responsable.

Pour la deuxième partie, je comprend pas ton interrogation. Le code source que j’ai fourni ne donne pas de trigramme. C’est à chaqu’un d’obtenir son trigramme pour programmer correctement sa carte.

Ha ! ça c’est rigolo ! Ils ne m’ont rien demandé … ils doivent commencer à se demander pourquoi ils ont des dizaines de demande de trigramme d’un coup … Ils auraient été malin, il aurait fait un trigramme DIY pour que chaqu’un puisse s’enregistré avec …

1 Like